Littérature de jeunesse 

D’habitude c’est plus Laura qui vous parle de littérature et pourtant je ne pense pas être en reste sur le sujet. Toutefois, aujourd’hui j’ai décidé de vous parler de littérature mais de celle destinée aux plus jeunes. En tant que maman d’un enfant de deux ans et demi (enfin bientôt trois…) je m’attache vraiment à transmettre à mon fils le goût de lire, de découvrir des univers, d’imaginer au travers d’albums. Bien sûr je ne suis pas exemptée de lui lire des livres plus mainstream (Ptit Loup/Sam le Pompier/etc.) mais je trouve important qu’il découvre autre chose.
J’ai donc décidé de vous présenter 3 livres aujourd’hui, 3 livres qu’il aime beaucoup et qui, je pense pourrai vous donner des idées de cadeaux pour les fêtes de fin d’année.

Quand j’ai réfléchi à cet article, j’ai immédiatement pensé au premier livre que je vais vous présenter ci-dessous : Saute, lapin !

2

Saute, Lapin ! de Claudia Rueda – Bayard Jeunesse – 11,90 €

Le personnage principal de ce livre est un lapin qui fait du ski. Il va directement s’adresser au lecteur (à l’enfant finalement) et va lui demander de participer activement à son aventure. L’enfant devra secouer le livre pour faire tomber la neige, le pencher pour que l’enfant prenne de la vitesse sur la piste, etc.
Ce livre a eu énormément de succès auprès de mon fils : il lui a été offert pour ses 2 ans, et depuis, il me réclame régulièrement cette histoire. Je le conseillerai donc pour des enfants en 2 et 4 ans, qui feront évoluer leur lecture en grandissant.

Le deuxième livre sélectionné aujourd’hui est un livre que mon fils a depuis peu de temps mais qu’il connaît par coeur : Le bain de Berk.

iPiccy-collage

Le bain de Berk de Julien Béziat – Pastel – 13,50 €

J’ai choisi ce livre au hasard un jour où j’en avais justement marre de Sam le Pompier. J’ai tout de suite accroché aux couleurs et au dessin de la couverture et quand j’ai découvert l’histoire, je l’ai trouvé adorable, drôle et touchante. Je ne me suis pas trompée puisque ce livre fait beaucoup rire mon fils. Julien Béziat, l’auteur, joue avec les sonorités et présente une histoire où il est question de solidarité, valeur qui a, à mon sens, tendance à se perdre de nos jours. Je vous le conseille pour des enfants à partir de 2 ans 1/2 jusqu’à 4 ans. Avant j’ai peur qu’ils ne comprennent pas tellement bien qu’ils pourront quand même regarder les dessins.

Enfin, le dernier livre que je vous sélectionne aujourd’hui est livre au graphisme simple mais efficace et une histoire pleine de suspens : Elle est bonne ?

8.jpg

Elle est bonne ? de Jean Gourounas – L’atelier du poisson soluble – 15 €

Les animaux de la banquise ont décidé de se retrouver et de profiter de l’eau puisqu’elle est « bonne ». Oui mais voilà, visiblement ils ne sont pas seuls à vouloir en profiter…L’auteur joue sur la répétition de la phrase « elle est bonne ? » ce qui amusera votre enfant, puis un rebondissement a lieu et l’enfant va alors être pressé de découvrir ce qu’il se passe vraiment. Mon fils adore cette histoire, ça le fait beaucoup rire. De plus, il est ravi de pouvoir participer à l’histoire grpace aux répétitions. Idéal pour des enfants de 2 à 4 ans également.

 

Voici une courte sélection d’albums de littérature de jeunesse qui je l’espère vous donnera des idées pour vos enfants, neveux/nièces, cousins/cousines ou que sais-je encore. Si la rubrique vous plaît, je pourrai régulièrement refaire de courtes sélections en fonction des lectures du moment de mon fils.

 

Et vous, vous connaissiez ces livres ? Vous en avez à me recommander ?

Justine

 

 

Publicités

Ce mois-ci j’ai lu…

Et oui, comme tu le sais, la lecture fait partie de nos nombreux passe-temps. Il y a des moments où j’ai plus le temps que d’autres ou bien davantage envie de me plonger dans un livre. Bref… ce mois-ci j’ai lu:

  • La Route de Cormac McCarthy:

Dans un univers apocalyptique, nous suivons le quotidien d’un père et de son fils pour survivre dans ce nouveau monde sans couleur, sans âme et presque sans bruit.

Pourquoi j’ai aimé: Si j’ai été quelque peu perdue au début du roman (rythme, dialogue, récits entremêlés) je me suis vite laissée gagner par l’ambiance et l’histoire de ce couple père-fils. Moi, la fan de The Walking Dead j’ai pu appréhender une autre manière d’imaginer la fin du monde, une autre façon de l’aborder et d’en parler et j’ai été convaincue! A lire sans hésiter! (A noter, la version film est aussi extra et Viggo Mortensen est à couper le souffle dans le rôle du père.)

La Route.   18405459_10212973058506238_1185313339_o

 

  • La Vie en Rosalie de Nicolas Barreau:

« Rosalie, jeune propriétaire d’une coquette papeterie au cœur de Saint-Germains-des-Prés, passe ses journées à peindre les voeux des autres sur des cartes postales en attendant que les siens se réalisent. Jusqu’au jours où Max Marchais, le célèbre auteur de romans jeunesse débarque dans sa boutique pour lui proposer d’illustrer son nouvel album Le Tigre Bleu. Rosalie est comblée! Mais c’était compter sans l’irruption d’un professeur de littérature américain qui assure que ce conte lui appartient. Commence alors une enquête haletante pour démêler le mystère qui entoure le manuscrit. Une promenade savoureuse et romantique dans un Paris littéraire où le destin et l’amour s’écrivent à l’encre bleue. »

Pourquoi j’ai aimé: J’avais gagné ce livre via la page Instagram de Le livre de poche (que je vous recommande vivement de suivre) et c’était une vraie belle découverte. Ce roman se lit tout seul et je l’ai dévoré avec beaucoup de plaisir. Les personnages sont attachants, l’histoire attrayante et la plume de Nicolas Barreau est non seulement très habile mais aussi pleine de poésie.

La vie en Rosalie18360534_10212973048945999_145556752_n

 

 

  • Station Eleven d’Emily St. John Mandel.

« Un soir d’hiver à l’Elgin Theater de Toronto, le célèbre acteur Arthur Leander s’écroule sur scène, en pleine représentation du Roi Lear. Plus rien ne sera jamais comme avant. Dans un monde où la civilisation s’est effondrée, une troupe itinérante d’acteurs et de musiciens parcourt la région du lac Michigan et tente de préserver l’espoir en jouant du Shakespeare et du Beethoven. Ceux qui ont connu l’ancien monde l’évoquent avec nostalgie, alors que la nouvelle génération peine à se le représenter. De l’humanité ne subsistent plus que l’art et le souvenir. Peut-être l’essentiel. Entre l’avant et le présent, Station Elevenentrelace sur des décennies la destinée de personnages inoubliables. »

Pourquoi j’ai aimé: Encore de la fin du monde me direz-vous, c’était tout à fait un hasard pour ce livre que l’on m’a prêté sans vraiment me donner de détails. Un sans faute pour ce roman qui captive du début à la fin. Oui le monde est encore mis à mal, mais les personnages sont tour à tour attachants et bouleversants et c’était une déception à chaque fois pour moi que de changer de personnages à chaque chapitre ou presque et toujours un bonheur de les retrouver plus loin, dans le présent ou dans le passé. Un mélange dans le temps mais un mélange merveilleusement bien tenu.

Station Eleven18362443_10212973056946199_1286318183_o.jpg

 

 

Et vous, qu’avez-vous lu dernièrement? Connaissez-vous un de ces trois livres? En avez-vous à nous recommander?

 

Laura.

J’ai été voir « La La Land »

Hier soir, j’ai été voir « La La Land », il était temps hein! J’hésitais depuis la sortie, je ne savais pas si je voulais ou non y ‘aller. Mais une de mes amies ne m’a pas laissé le choix et tant mieux!

La la land, c’est quoi? A moins que tu vives dans une grotte à « Milles miles de toute terre habitée », je suis sûre que vous savez toutes ce que c’est! Mais en bonne blogueuse que je suis, je vais te donner un résumé. Merci Allociné!

« Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. 
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. 
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ? »

S’il y a bien un film que je ne regrette PAS d’avoir vu au cinéma, c’est bien celui-là, et, si je peux me permettre un petit conseil, allez le voir en VO.

Ce que j’ai aimé?

  • Ryan Gosling^^ Forcée d’avouer qu’il joue merveilleusement bien dans cette « comédie musicale » et que son duo avec la talentueuse Emma Stone est géniale. Nous sommes embarqués sans y penser dans un univers que l’on ne voit que rarement. (Sauf si bien sûr on a l’habitude de se regarder en boucle « Chantons sous la pluie » « Moulin rouge » ou « Mary Poppins »^^)
  • Les musiques (et j’ai envie de te dire, encore heureux!) Oui parce que ça chante pas mal hein, n’oublions pas que c’est une comédie musicale!
  • Le côté revisité! On est pas dans une copie de films du même genre, La la land à sa propre identité. Dépoussiérée et bien vivante!
  • Les costumes, enfin les robes! C’est coloré, c’est fleuri! Du peps pour les yeux et les oreilles pendant 2h. Ça fait du bien!

la-la-land-comedies-musicales-film.jpg

Ce que j’ai moins aimé? 

RIEN! Si tu n’as pas vu ce chef d’oeuvre, cours y en dansant et en chantonnant =)

 

Bande annonce La la land

images.jpg

Laura.

Crédit images: Virgin radio/ L’express/ Ryan Gosling France.

Gilles Legardinier, l’homme qui te fais détester le mot FIN.

C’est J qui m’a fait découvrir cet auteur génialissime trop bien qu’est Gilles Legardinier.

J’ai donc attaqué, sur ses recommandation avec Demain j’arrête !

Première fois de toute ma vie que je devais me retenir dans rire en bouquinant dans les transports en commun : désopilant/ loufoque/ génial, voilà les trois mots que je colle à ce livre. Les personnages sont super attachants, l’héroïne pourrait être moi, ou toi, ou n’importe qui. Un morceau de bonheur à lire sans rechigner, je recommande fois 1000 (non, fois l’infini et l’au-delà)

Je pensais alors que lire cet auteur serait une balade joyeuse qui viderait la tête et point. Je me trompais… c’était ça, et bien plus encore.

Que ce soit dans Complètement cramé, dans Et soudain tout change, dans Quelqu’un pour qui trembler ou dans Ça peut pas râter , les personnages, attachants et tellement « vrais » vous prennent par le cœur pages après pages. Ce sont des livres qui parlent à tout le monde, qu’importe l’âge ou la situation, on est un peu eux, c’est un peu notre histoire. Véritablement, cet auteur répare les cœurs et réconcilie avec les êtres humains.

Ok, vous allez vous dire que j’en fais trop, que je veux juste gagner un bouquin dédicacé ou être sponso La Fnac (je dis pas non remarque:) ) …

Je suis accro à la lecture (en tout genre) et j’adore tout un tas d’auteur (cf mon article sur Stephen King), mais jamais je n’ai trouvé ailleurs ce que je trouve entre les pages de cet auteur qui met des chats sur chaque couverture ou presque ! Moi qui ai beaucoup de mal à relire un livre que j’ai déjà lu, je n’ai qu’une hâte, me replonger dans l’un de ces romans.

Curieuse, j’ai donc voulu aller plus loin et lire les autres romans de Gilles Legardinier, c’est ainsi que je suis tombée sur l’Exil des Anges. Et ? Idem, coup de cœur !

La recette n’est pas la même, et si vous n’avez encore jamais lu cet auteur, je vous conseille de faire comme moi et de commencer par Demain j’arrête.

Je ne vous fais pas de résumés des livres que j’ai lu, je suis nulle à ce jeu là et vous en trouverez des biens très bien faits sur le net, mais croyez moi et foncez lire cet auteur.

Son prochain roman Le premier miracle est sorti début Octobre, je vous ferai un topo sur ce que j’en ai pensé, parce que, bien sûr, je le lirai =)

Et vous, avez vous lu du Gilles Legardinier ? Votre point de vue m’intéresse beaucoup beaucoup !

Connaissez-vous d’autres auteurs qui laisse ce sentiment ? Qui sont vos chouchous ?

Dites nous tout !

N’hésitez pas à commenter et à partager =)

Crédit image: Ouest France

Laura.