Carnet de vacances #part.1

Cette année, nous sommes partis relativement tard en vacances (mais apparemment on n’est pas les seuls si j’en crois le nombre de serviettes près des nôtres à la plage^^)

Alors voilà, je viens contraster l’article de J. qui parlait de la rentrée dans l’article précédent. C’est pour mieux te redonner le moral mon enfant! 🙂

Je te propose seulement quelques photos de la vue dont je profite depuis samedi soir, il n’y a plus qu’à y ajouter une douce brise et le chant des cigales et tu me rejoins illico à Hyères- Plage. Go!

20170822_092027.jpg

20170822_092056.jpg

20170822_092125.jpg

20170822_092159.jpg

 

Et toi, tu es encore en vacances? Les petons dans le sable? Connais-tu un peu Hyères? Si oui, je suis preneuse des supers visites qu’il y a à faire dans le coin 😉

Laura.

Allez, zouh! Toutes en maillots de bain!

Juillet est enfin là, les vacances se dessinent à l’horizon et qui dit vacances dit B-A-I-G-N-A-D-E-S. Je vous dévoile donc les maillots qui me font franchement envie. On y va?

 

Les tout mimis:

 

Calzedonia bas + haut    /    3 suisses bas+ haut

 

Les fruités:

Banana moon                                  Une pièce La redoute

 

Les sportifs:

 

  ASOS Nike                                                                                   Roxy Haut

 

 

 

Et toi, c’est quoi ton style de maillots de bain? Ta marque chouchou?

Dis-nous tout!!!

 

 

Laura.

image: Weheartit.

 

 

… and what about tatoos?

Ça sent le monoï, les chichis et la glace à la fraise. Le mode bronzette est enclenché et les gambettes, maillots de bain et jupettes sont  de sortie: il fait beau, il fait chaud, bref, c’est l’été !!!

Le décor est planté, vous y êtes ? C’est la saison du bonheur et de la liberté, on se sent belles et on compte bien se faire plaisir. Et si on se faisait un petit tatoo pour marquer le coup ? Mais si, un joli petit grigri à la cheville ou au creux des reins ! Non, non et re NON!

Il est vrai que c’est sacrément tentant de se retrouver à la plage avec le super tatouage qui va embellir le maillot de bain et révéler le magnifique bronzage (de comme à la télé!), pourtant, c’est la boulette à éviter… Moi aussi j’aurais voulu céder à la tentation et me lancer tête baissée chez le premier tatoueur de bord de plage, mais j’ai aussi la fâcheuse tendance (qui finalement n’est pas si fâcheuse que ça) à aller glaner des infos sur les forums, informations qui m’ont d’ailleurs été finalement confirmées par le tatoueur que j’ai choisi par la suite…

Se faire tatouer c’est chouette, c’est class’, c’est tendance, bref, c’est tout ce que vous voulez mais ce n’est surtout pas anodin ! Ce n’est pas comme aller se faire couper les cheveux, percer les oreilles ou changer de parfum… Je me sens tatie morale d’un coup, mais tant pis^^

hqdefault

Bon, alors quand c’est qu’on se fait tatouer ???

Et bien, vous avez de la fin de l’été jusqu’au printemps… j’avoue que c’est frustrant de garder son tatouage sous un pull ou toute autre couche de fringues d’ailleurs, mais c’est pourtant recommandé. En effet, une fois le coup d’aiguille donné, il ne faut plus exposer votre tatouage pendant quelques semaines, alors la saison hivernale, c’est le must! Aucun risque de voir l’encre s’éclaircir et votre chère peau pourra ainsi se régénérer gentiment ! Et puis, c’est tout de même moins embêtant que de devoir se promener avec un t-shirt blanc ou un pantalon en toile sur la plage… No frustration comme ça 🙂 !!! Héhé !

Une fois que vous savez quand, vous devez trouver où et quoi ! Je dirais que le mieux, c’est de trouver le motif (ou dessin) qui vous parlera le plus, aura un sens pour vous, vous évoquera quelque chose …et pour longtemps ! C’est important d’être fière de ce que l’on a choisi d’encrer (ou d’ancrer^^) dans sa peau et d’y voir une véritable signification. J’avais lu, je ne sais plus où, que le tatouage était à vivre comme une sorte de passage qui ne doit pas être dénué de sens. C’est un peu comme ça que je l’ai vécu. Alors autant ne faire qu’un avec ce dessin qui va modifier (si si!) votre corps. Il y a un véritable effet de mode autour du tatouage (il n’ y a qu’à voir le nombre de personnes qui portent le même…) Certes, le tatoo, c’est joli, c’est fun, c’est top, mais ça peut aussi se transformer en… flop ! Et là, c’est LE drame. Pour peu que vous ayez choisi un endroit voyant… Alors il y a des choses à éviter :

– le nom de son chéri du moment (disons qu’en cas de rupture c’est quand même ballot d’avoir le prénom de son ex Jules sur la peau…)

brenda

-On évite aussi les petites choses faites sur un coup de tête pendant les vacances d’été par exemple (surtout qu’on a dit : PAS DE TATOUAGES L’ÉTÉ ! Sauf si on a prévu de ne pas s’exposer au soleil, de garder des fringues sur la peau pendant que les cop’s barbotent dans l’eau, qu’on aime rester coincée sous le parasol et revenir de vacances plus blanche qu’en partant ! Of course! Ça donne envie heiiin ?) Je ne pense pas à un dessin en particulier, mais surtout à ses tatouages mal fait que l’on a tous vu au moins une fois…

-Et enfin, si on décide de se faire tatouer quelque choses dans une langue étrangère, on évite de se référer uniquement à Google trad et on demande à quelqu’un qui s’y connaît dans la langue que l’on aura choisi!

tumblr_lj8tyvNgwQ1qzabkfo1_4001

banque-d-images-gratuites-libre-de-droits-du-domaine-public-haute-définition-97-1560x1003Bon maintenant qu’on a une idée en tête, il faut trouver celui qui va réaliser le tatouage tant désiré!C’est le point à ne pas négliger ! Des tatoueurs il y en a plein, mais ce que vous vous cherchez ce n’est pas un tatoueur mais THE tatoueur ! Celui qui réalisera une pièce de qualité, qui respectera les conditions d’hygiène, répondra à vos questions et aura un book de qualité à vous présenter. On se sert du bouche à oreille ! N’hésitez pas à demander aux personnes ayant un joli tatouage autours de vous. Elles sauront sûrement vous donner la bonne adresse. Et, dans le cas ou votre entourage aurait un épiderme vierge de toute encre, on se rend dans des salons pour voir les books des tatoueurs ou bien dans des conventions de tatoueurs ! Ne jamais se précipiter, un tatouage c’est pour la vie, il ne faut pas négliger le « dessin » que vous aurez choisi en courant chez le premier tatoueur pour obtenir au plus vite votre tatouage ! Et par pitié, faites moi une promesse, ne choisissez jamais un tatoueur par rapport au prix… ce conseil peut paraître nul, mais j’ai déjà entendu ça ! Un tatouage, un beau, un bien fait, ça a un prix, alors forcément, parfois, ça peut piquer (sans mauvais jeu de mots. Ahah!). Bref, on va pas chez le premier pseudo tatoueur du coin qui vous fait ça à 15 balles. Sauf si le mec est hyper réputé et fait ça pour l’amour de l’art… (pas sûre que vous trouviez ça!)

Vous allez me dire, merci Laura avec tes « on ne fait pas ci on ne fait pas ça »… Mais alors on fait quoi ??? Et bien, on fait mais avec le cœur et avec la tête ! =) Le tatouage marque un cap, un passage, il faut que le résultat ait donc une signification pour vous ! Sachez que si vous n’avez que des idées, n’hésitez pas à en parler avec le super tatoueur que vous aurez choisi, il saura vous aider à dessiner ce que vous avez envie de voir siéger sur votre chère peau ! Le tatoueur pro est un artiste, il possède donc les qualités nécessaires pour vous donner les conseils sur ce qui sera joli ou pas…

Pour ma part, j’ai mis presque deux ans à penser mon tatouage, je voulais n’avoir aucun regret ! Il était important pour moi de trouver avec mon cœur ce que je voulais avoir sur la peau, et où. Je ne voulais pas avoir un tattoo trop voyant par peur de regretter l’emplacement en vieillissant… Et oui, avoir un tatouage sur la nuque ou sur la cuisse, c’est joli maintenant mais plus tard ? Prudente que je suis, j’ai misé sur une prise de risque coef 0 pointé, et j’ai choisi le creux des reins. Pour le dessin en lui-même, il s’agit de la première lettre du prénom de personnes qui me sont chères, sûre donc, de n’avoir aucun regret.  

IMG_20150712_111145

Voilà ! Je pense avoir fais le tour concernant le avant tatouage ! Je n’aborde pas la cicatrisation et les soins, vous verrez avec votre tatoueur le jour J. Mais si vous voulez tout de même en savoir plus, écrivez-moi. Je n’aborde pas non plus la douleur (non je ne suis pas une peau de vache): la douleur est propre à chacun ! N’écoutez pas ce que vous entendrez à ce sujet, vous entendrez tout et son contraire et parfois… de belles conneries. (Oups!) Finalement, il faut sentir quelque chose pour comprendre que ce n’est pas rien, que vous avez pris une décision et que vous l’avez dans la peau ! 🙂

Bon, pour toutes celles qui nous lisent et habitent en région bordelaise (ou qui viendrait à passer par là), je vous donne le nom de mon tatoueur : Ster Tattoo. N’hésitez pas à faire un tour sur sa page Facebook de ce dernier, ou même à vous rendre en salon Ster Tattoo.

Lectrices tatouées faites moi part de vos expériences ! Et à celles qui ne le sont pas encore mais en voie de le devenir, n’hésitez pas à poser vos questions et à partager vos appréhensions !

Crédit images: Youtube/ Audiofanzine/Cabinetdecuriosité/ Fotomélia.

Laura.

Welcome, dans mon sac de plage!

L’été est enfin là, soleil, sorties, vacances et : PLAGE ! 🙂

Habitant près de l’océan (et vas-y qu’elle se la raconte…) le sac de plage est un indispensable pour les mois estivaux.

Allez viens, on va regarder ce qu’il se cache là-dedans !

Cette année, mon sac est un sac shopping que j’ai eu chez Camaieu. Peut-être que je changerai au cour de l’été, mais pour l’instant son style loose (qui offre un max de place) me convient parfaitement.

L’indispensable pour moi reste la protection solaire, n’ayant pas de difficulté à prendre des couleurs, je mise sur un indice 30 dès le début. Je ne suis pas kamikaze pour autant, et, le parasol est aussi mon grand ami ! 😉

20160706_181937.jpg

Cet été, je réitère avec le spray Sublime Sun de l’Oréal.

Pour l’instant, je n’applique que cela, une fois que ma peau sera suffisamment hâlée, je testerai la graisse à traire vanille. (Ce que je peux vous dire pour le moment, c’est qu’elle a une odeur à tomber par terre =))

20160708_112843

En fouillant dans mon sac, vous trouverez aussi une petite trousse aux couleurs appropriées^^ (faite avec amour par une maman d’élève). Idéale pour ranger les clefs, les téléphones, mais aussi mon baume à lèvres, ma poudre de teint (sait-on jamais) et les lunettes de soleil. Pour les sacs sans compartiments, je ne saurai que conseiller ce genre de trousse qui évite de tout retourner pour trouver quelque chose (ça sent le vécu).

img blog.jpg20160708_112747

Le soleil et les trempettes dans la belle atlantique ont tendance à assécher mes cheveux, j’apporte donc avec moi une huile hydratante corps et cheveux. Cette dernière est de chez Caudalie, je ne l’utilise que depuis peu de temps et ne peu donner mon avis pour le moment (mais, elle aussi, elle sent boooon!)

20160708_112645

Et enfin, la chose que je n’oublierai jamais, un (des) livre(s) et ma liseuse ! (Sait-on jamais, des fois que je m’ennuierai énormément!) En ce moment je suis sur 3 lectures : Quelqu’un pour qui trembler (Gilles Legardinier), La gloire de mon père (Marcel Pagnol) et After tome 3 (Anna Todd)

Voilà voilà !

Et vous, qu’amenez-vous à la plage ?

Mon sac ressemble-t-il aux votres ???

Liens:

Sublime Sun

Graisse à traire Vanille

Huile Divine Caudalie

Laura.

Summer vibes #5 – Les Antillaises

J’ai découvert il y a plusieurs mois sur Instagram la marque Les Antillaises. J’ai tout de suite aimé leur univers, leurs photos, bref un Instagram de malade qui vous fait immédiatement voyager ! D’ailleurs, ça tombe plutôt puisque un des objectifs de la marque est justement de nous faire voyager : bingo c’est gagné !!!!

Les serviettes sont rondes (environ 160 cm de diamètre), 100% en coton bio et surtout fait avec amour. Elles sont toutes à 80 €, ce qui n’est pas rien pour une serviette de plage certes, mais c’est le genre de serviette que vous garderez longtemps !

Je vous laisse découvrir cette jolie marque avec des photos toutes plus belles unes que les autres.

Collage.jpglesantillaises.com